Loading

Les Cookies de l'Impertinente

C'est l'une des jolies réussites ces dernières années à Lille. Il y a deux ans, Marine Luna inaugurait un salon de thé sans prétention et n'imaginait pas faire un tel carton... À deux pas de l'hôtel de ville, l'Impertinente a séduit par sa simplicité et sa cuisine généreuse.

COMMENT EST NÉE L'IMPERTINENTE ?
Sur une envie de changement ! J'étais à une période de ma vie où j'avais besoin de simplicité et de contact humain. J'ai toujours aimé échanger et discuter. J'avais envie de faire quelque chose de simple pour rendre les gens contents. Quand avec Alex, mon mari, nous sommes passés devant ce local, nous avons eu un véritable coup de cœur. Je ne sais pas pourquoi cet endroit minuscule qui ne payait pas de mine nous a plu, mais nous nous sommes tout de suite projetés. Dans ces 36 m2, je me suis dit que je pourrai travailler seule et accueillir les clients comme à la maison. Nous avons fait des travaux pendant 9 mois. Nous avons tout fait nous-mêmes jusqu'au plan 3D de la petite maison qui sert de cuisine et qui trône au milieu de la pièce. On nous a pris pour des fous à l'époque ! Je quittais un poste sécurisant dans l'immobilier pour me lancer dans une aventure très incertaine. Mais au final, la passion a payé, c'est une belle réussite. Après deux ans d'ouverture, l'équipe se compose aujourd'hui de 9 personnes.

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE VOTRE PREMIER JOUR ?
Oh que oui, c'était une véritable cata ! J'ai accueilli 150 personnes sur une journée. J'étais complètement dépassée. Et il faut bien le dire, pas du tout formée. Je me souviens avoir fait la plonge jusqu'à 4 heures du matin en appelant des proches à la rescousse car je n'avais rien fait au fur et à mesure. Mais les clients étaient contents. Ils ont vu que je faisais ça avec le cœur alors ils sont revenus... Avec du recul, c'est l'un de mes meilleurs souvenirs !

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS LE CONCEPT DE L'IMPERTINENTE ?
Il n'y a pas de concept. Il s'agit juste d'un salon de thé où nous proposons des douceurs sucrées maison -des gâtals- un peu dans l'esprit de la mama italienne. Nous ne prenons aucune recette sur internet. Tout est fait sur place (ou dans notre labo) et sort de notre imagination. Nous proposons des textures différentes de la pâtisserie traditionnelle, les parfums sont aussi très francs. Nous cuisinons le sucré à la manière du salé, en testant, en rectifiant... Nous confectionnons nos propres limonades et les thés sont faits sur mesure pour le salon. Les seules choses que nous ne faisons pas sont les jus de pomme et de poire car nous n'avons pas de verger. Nous avons une vraie démarche qualitative dans la sélection de nos produits. Nous favorisons le bio et les circuits-courts.

LA PARTICULARITÉ DE L'IMPERTINENTE, C'EST AUSSI SON ABSENCE DE CARTE ?
Tout à fait. Il n'y a ni carte ni ardoise sauf pour les boissons. Tout est expliqué à l'oral encore une fois pour favoriser l'échange. Comme nos recettes sont uniques, cela nous permet de les expliquer et d'aiguiller au mieux le consommateur. Il y a en moyenne 16 à 17 références proposées pour que chacun trouve son bonheur. Ce rapport de proximité plait beaucoup.

VOUS ÊTES TRÈS ACTIVE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?
Nous avons communiqué via facebook avant l'ouverture pour que nos amis puissent suivre l'évolution du projet. Avant même d'ouvrir, nous avions 1 000 fans. On a gardé cette forme de communication car elle nous correspond bien. J'aime partager notre quotidien via ce réseau. Cela permet à nos clients de se faire une idée de l'ambiance qui règne ici et des produits que nous proposons. Nous présentons l'équipe, partageons nos coups de cœur et nos coups de gueule. On ne se censure pas. On ne fait pas dans la langue de bois.

VOUS VOUS ENGAGEZ AUSSI DANS CERTAINES CAUSES, EST-CE IMPORTANT POUR VOUS ?
Nous revendiquons ce côté engagé sans être moralisateurs. Oui, nous nous engageons à travers les produits que nous utilisons et défendons aussi quelques causes qui nous tiennent à coeur. Chaque sachet de thé est représenté par un personnage. Le thé « engagé » est incarné par un militant LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) par exemple. On le sait que ça ne peut pas plaire à tout le monde mais qu'importe. Ici, notre devise, c'est « venez comme vous êtes ». Pour chaque sac acheté, nous reversons également 2 euros à la SPA. Quand nous pouvons participer à des événements caritatifs, nous le faisons.

VOTRE CLIENTÈLE EST-ELLE ESSENTIELLEMENT FÉMININE ?
C'est vrai que c'est l'image qui colle au salon de thé mais ici les profils sont vraiment multiples. L'ambiance musicale est très éclectique pour toucher toutes les générations. La semaine, nous recevons une clientèle plutôt intramuros avec de nombreux habitués. Le week-end, on peut aussi bien rencontrer des touristes de passage, qu'une mamie avec ses petits-enfants ou qu'un jeune couple d'amoureux. C'est ce qui fait tout le charme de l'Impertinente.

QUELS SONT VOS PROJETS ?
Nous projetons de lancer une boutique en ligne. Aujourd'hui, nos clients ont déjà la possibilité d'emporter tous nos produits. Ils pourront prochainement commander directement de chez eux.

- LES COOKIES DE L'IMPERTINENTE - 

POUR 15 GROS COOKIES

INGRÉDIENTS :
• 2 œufs
• 250 g de beurre
• 300 g de chocolat noir pâtissier
• 125 g de sucre blanc
• 125 g de sucre roux
• 350 g de farine
• 1 cuillère à café de levure
• Fleur de sel

RÉALISATION :
• Travailler le beurre ramolli avec le sucre blanc et le sucre roux
• Ajouter les œufs et bien mélanger
• Joindre la farine tamisée et la levure
• Faire des pépites avec le chocolat et les incorporer
• Former des « balles de ping pong »
• Ajouter un peu de fleur de sel
• Enfourner sur une plaque 10 minutes à 180 °

LES CONSEILS DE L'IMPERTINENTE

QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DE VOTRE RECETTE ?
Nous réalisons nos cookies avec du chocolat Barry, une pure merveille. Mais bien sûr, vous pouvez la réaliser avec du chocolat noir pâtissier. Pour que nos clients puissent profiter des saveurs de ce chocolat, nous vendons également des kits à cookies dans lesquels vous avez tous les ingrédients nécessaires à la recette.

UN PETIT CONSEIL POUR LA PRÉPARATION ?
Il faut bien enfouir les pépites de chocolat dans la pâte sinon elles ont tendance à brûler. Attention également à la cuisson, ils faut qu'ils aient l'air un peu cru.

AVEC QUOI LES DÉGUSTER ?
Tremper dans du lait froid, c'est à tomber par terre !

Les derniers articles RECETTE DU MOIS

  • Anne Sophie Bercet - Douceur Marrons Mandarines

  • Mickael Braure - Filet de canette en mode choucroute

  • Olivier Malewicz - Médaillons de Merlan Black Angus lardé

  • Benjamin Delpierre - Sole farcie au Foie Gras

  • Romain Devred - Éffiloché de Tourteau au Crémeux de Cassis, Gelée de Cassis et Caviar de Neuvic

  • La Jenlain en vedette au Balsamique