Loading

Hybrides vs électriques : Le phénomène motors

Elles ont joué les vedettes au dernier Mondial de l'automobile. Elles, ce sont les voitures hybrides et électriques. Depuis la fin des années 1990 et l’apparition de la première voiture hybride en France, l’offre des véhicules « propres » n'a cessé d'augmenter. Décryptage d'une  tendance qui révolutionne l'univers Motors. 

Selon le dernier baromètre Aramis-TNS Sofres de mai 2016, 40% des Français estiment que les modèles hybrides seront les plus répandus dans le parc automobile hexagonal dans vingt ans ! En 2015, les ventes d'hybrides ont même progressé de 40 % par rapport à l'année précédente et représentaient 3% du marché des voitures neuves. Depuis peu, les véhicules 100 % électriques tentent eux aussi de conquérir le marché. Le groupe Volkswagen va développer et construire à lui seul plus de 30 nouveaux véhicules électriques d’ici à 2025, a expliqué son patron, Matthias Müller lors du dernier Mondial de l'automobile. « L’avenir, c’est l’électrique » a t-il même déclaré. Qu'ils soient hybrides ou électriques, les véhicules propres ont le vent en poupe.

UN CHOIX VARIÉ
Les constructeurs ne s'y trompent. Dans le secteur du luxe, chez Porsche, Audi, BMW, Mercedes, Volvo, Infiniti..., comme chez les généralistes (Toyota, Hyundai, Renault, Peugeot-Citroën, Honda, Ford, VW, Kia...), les modèles s'accumulent. Du smart hybride, au plug-in rechargeable en passant par le 100 % électrique, une centaine de modèles sont déjà disponibles sur le marché français, avec des technologies plus ou moins sophistiquées. Il y en a pour tous les goûts, tous les besoins mais aussi tous les budgets. Difficile pour le consommateur de se repérer dans cet univers aux termes parfois un peu barbares... Quels sont les avantages de ces véhicules, à qui se destinent-ils, qu'est-ce qui les distinguent ? Voici quelques éléments clés pour éclaircir le sujet.

LA VOITURE HYBRIDE : UN BON MIXTE !
L'hybride, c'est le plus connu mais aussi le plus vendu des véhicules propres. A moins de vivre sur une autre planète, vous en avez déjà entendu parler. Concrètement, une voiture hybride, c'est quoi ? Comme son nom l'indique, il s'agit d'un véhicule qui utilise au moins deux sources d'énergie différentes pour se déplacer. Généralement, le carburant (essence ou diesel) et l'électricité. Ce type de motorisation permet de réduire l'émission de gaz polluant tout en gardant l'autonomie d'une voiture thermique sur les longues distances. Peu gourmand en carburant, l'hybride récupère l'énergie à la décélération et au freinage. Grâce à ce double moteur, les grands modèles peuvent parfois atteindre la consommation en carburant d’une petite voiture et consommer jusqu’à 50% de moins qu’une voiture classique. Cerise sur le gâteau, la motorisation hybride permet de parcourir près de 1 000 km en un seul plein.

LA VOITURE ÉLECTRIQUE : ÉCOLO ET ÉCONOME
La voiture électrique n'utilise aucun carburant. Seule l'électricité lui permet de rouler. C'est donc la solution la plus efficace pour lutter contre la pollution. Est-elle pour autant pratique ? Voyons de plus près les avantages. Premier atout, les véhicules électriques se révèlent simples d'utilisation et agréables à conduire : pas d'embrayage, pas de boîte de vitesses, automatique et sans vibration ! Souvent critiqués sur leur mode de ravitaillement, ils sont en réalité simples à recharger. Il n'est plus nécessaire de vous rendre en station service : le câble fiché dans votre voiture permet de vous brancher sur une prise au domicile, au bureau ou dans les parkings privés ou publics. Enfin et surtout, ils sont  économes. Actuellement, le coût du carburant est estimé à 2 euros pour 100 km (soit 5 à 7 fois moins cher qu'un véhicule thermique). Ils ne nécessitent aucun entretien grâce aux peu d'éléments mobiles qu'ils contiennent (moins de 10 contre quelques milliers pour les véhicules classiques), le moteur s'use très peu et a donc une durée de vie plus longue !

LE PROLONGATEUR D'AUTONOMIE : UN CONFORT SUPPLÉMENTAIRE
Le hic dans l'électrique pour beaucoup d'automobilistes, c'est l'autonomie offert par le véhicule. Pour les citadins qui ne réalisent que des courts trajets, aucun problème ! Les voitures électriques présentent aujourd'hui une autonomie allant de 130 à 400 km. Si vous voulez pousser un peu plus loin le voyage et faire quelques centaines de kilomètres en plus, c'est là que ça devient compliqué. Sachez néanmoins que les constructeurs travaillent actuellement sur des prolongateurs d'autonomie ! La Renault Zoé, l'Opel Ampera ou encore la BMWi3 en possèdent déjà un. Le range-extender de la BMW i3 permet de prolonger l'autonomie de 100 kilomètres par exemple. Renseignez-vous chez les constructeurs, l'investissement supplémentaire peut s'avérer utile selon vos besoins.